Homélie pour le septième Dimanche de Pâques
Année A

Ac 1, 12-14 - 1 P 4, 13-16 - Jn 17, 1b-11a

par le Chanoine Dr. Daniel Meynen


La prière dans l'Esprit-Saint



Ac 1, 12-14


Ac 1, 12, Descendant du mont dit des Oliviers, situé près de Jérusalem à la distance d'un chemin de sabbat, ils retournèrent en ville. 13, En arrivant, ils montèrent dans le cénacle où ils séjournaient. C'étaient Pierre et Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. 14, Et tous, d'un seul coeur, persévéraient dans la prière en compagnie des femmes, de Marie, la mère de Jésus, et de ses frères.


Les apôtres, les disciples, et les saintes femmes, dont Marie, la Mère de Jésus, viennent de voir, de leurs yeux de chair, le Christ monter au Ciel ! Quel spectacle ! Quelle mystérieuse vision ! Une vision qui envahit toute la mémoire de ceux et celles qui l'ont contemplée ! Une vision que l'Esprit-Saint va éclairer de la Lumière de Dieu. Car c'est l'Esprit-Saint qui va permettre aux fidèles du Christ d'entrer dans la Vérité tout entière, en agissant sur la mémoire des croyants ; Jésus l'a dit : "Le Paraclet, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous remettra en mémoire tout ce que je vous ai dit." (Jn 14, 26)


Les disciples sont réunis au Cénacle, là où Jésus institua la Très Sainte Eucharistie, là où le Christ ordonna les premiers prêtres de son Église. Là encore où Jésus donna une première fois l'Esprit-Saint aux apôtres (cf. Jn 20, 22). Mais les disciples sont surtout réunis avec Marie, la Mère de Jésus : "Tous, d'un seul coeur, persévéraient dans la prière en compagnie ... de Marie, la mère de Jésus." (Ac 1, 14) Or, Marie est devenue l'Épouse de l'Esprit-Saint lors de la venue du Verbe dans le monde : "L'Esprit-Saint est déjà descendu sur elle ; elle est devenue son épouse fidèle à l'Annonciation." (Serviteur de Dieu, Pape Jean-Paul II, Encyclique Redemptoris Mater, n. 26) Aussi, quoique les disciples attendent la venue de l'Esprit-Saint au jour de la Pentecôte, le même Esprit-Saint est assurément à l'oeuvre parmi tous les fidèles réunis au Cénacle : l'Esprit-Saint prie en eux !



1 P 4, 13-16


1 P 4, 13, Bien-aimés, réjouissez-vous dans la mesure où vous avez part aux souffrances du Christ : ainsi quand se révélera sa gloire, vous serez aussi dans la joie et l'allégresse. 14, Si l'on vous outrage pour le nom du Christ, bienheureux êtes-vous ! Car l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu repose sur vous. 15, Que nul de vous n'ait à subir une punition pour meurtre, vol, méfait, ou coupable ingérence. 16, Mais s'il lui arrive de subir une peine parce que chrétien, qu'il n'en ait point honte ; au contraire, que l'on glorifie Dieu de porter ce nom-là.


Dans la deuxième lecture de ce dimanche, l'apôtre Saint Pierre nous rappelle que l'Esprit-Saint repose sur nous : "L'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu repose sur vous." (1 P 4, 14) Pourquoi nous rappelle-t-il cette vérité ? Tout simplement pour que nous soyons confiant de la Force qui est en nous, par l'Esprit-Saint, afin que, lorsque nous serons outragés pour le nom du Christ, nous restions fidèles à notre engagement de chrétiens ! Si nous avons quelque chose à souffrir pour le Christ, et assurément, nous aurons tous, un jour ou l'autre, à souffrir pour le Christ, alors, sachons que l'Esprit-Saint repose sur nous ! C'est Lui, notre Force !



Jn 17, 1b-11a


Jn 17, 1, Sur le point de passer de ce monde à son Père, Jésus, levant les yeux au ciel, dit : «Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, 2, et que, par le pouvoir que tu lui as donné sur toute créature, il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. 3, Or, la vie éternelle consiste en ce qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. 4, Je t’ai glorifié sur la terre : j’ai achevé l’oeuvre que tu m’as confiée. 5, Et maintenant, toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même en m’accordant cette gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût créé. 6, J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi ; tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. 7, Ils ont maintenant la conviction que tout ce que tu m’as donné, vient de toi. 8, Car je leur ai transmis les paroles que tu m’as confiées, et ils les ont reçues. Ils ont vraiment admis que je suis venu de toi, et ils ont cru que c’est toi qui m’as envoyé. 9, Je prie pour eux, mais je ne prie pas pour le monde. Je prie pour ceux que tu m’as donnés, et qui sont à toi. 10, Tout ce qui est à moi est à toi, et tout ce qui est à toi est à moi, et je suis glorifié en eux. 11, Je ne reste pas dans le monde, mais eux vont rester dans le monde, et moi je vais auprès de toi.»


L'évangile de ce jour nous montre Jésus en prière : Jésus prie son Père, son Père qui est au Ciel ! Déjà, Jésus est au Ciel, avec son Père ! Car c'est cela prier : élever son âme et tout son esprit vers Dieu, qui est au Ciel. Jésus est encore sur la terre, au Cénacle, avec ses disciples. Jésus apprend à ses disciples à prier : il leur montre comment il faut prier, et ce qu'il faut dire à notre Père du Ciel, dans la prière. Certes, cette prière est bien celle du Christ, et beaucoup de paroles ne conviennent qu'à Lui et à Lui seul. Mais ce qu'il importe de comprendre, c'est l'esprit de cette prière : un esprit de reconnaissance et d'action de grâces, un esprit de totale confiance en notre Père !


Quand Jésus, qui est Dieu et Fils de Dieu, s'adresse à son Père, nul doute que l'Esprit-Saint anime cette "conversation" entre le Père et le Fils. Car le Fils est la Parole du Père. Et quand c'est Jésus Homme qui s'adresse à son Père, Jésus Dieu et Parole de Dieu sublime tout le discours de l'Homme Jésus pour en faire une sorte de "conversation" divine, une conversation d'où jaillit l'Amour, l'Amour de Dieu lui-même, c'est-à-dire l'Esprit-Saint, l'Esprit de Vérité et d'Amour ! Quand le Père et le Fils se rencontrent, c'est toujours dans l'Amour de l'Esprit-Saint !


Que la Très Sainte Vierge Marie nous prenne tous dans ses bras, afin de nous introduire dans le Ciel, là où le silence de Dieu laisse entendre les gémissements de l'Esprit !



Pour commander tout de suite l'homélie hebdomadaire, cliquez ici !



Homélies supplémentaires sur l'évangile :

http://meynen.homily-service.net/an99/a7dimpaq.htm
http://meynen.homily-service.net/an2002/a7dimpaq.htm
http://meynen.homily-service.net/an2005/a7dimpaq.htm