Homélie pour la fête de la Très Sainte Trinité - Année B - Mt. 28, 16-20


par le

Chanoine Dr. Daniel Meynen
 
 

" Les onze disciples s'en allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils se prosternèrent ; cependant quelques uns hésitaient encore. Mais Jésus vint à eux et leur parla en ces termes : «Toute autorité m'est dévolue, au ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde.» "




Homélie :


" Les onze disciples s'en allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. "


L'évangile que l'Eglise nous propose en cette fête de la Très Sainte Trinité relate une apparition du Seigneur après sa Résurrection, apparition qui eut très probablement lieu juste avant l'Ascension, sans qu'on puisse préciser davantage. Certains ont même pensé qu'il s'agit ici de l'apparition dont parle Saint Paul quand il dit : "Il est apparu en une fois à plus de cinq cents frères." (1 Co. 15, 6) Quoi qu'il en soit, remarquons que le Seigneur donna un ordre précis à ses disciples : il fallait qu'ils aillent à un endroit déterminé, et pas à un autre ; il fallait qu'ils se rendent sur cette montagne qu'il leur avait désignée. Et c'est en obéissant au Christ, notre Maître à tous, que les disciples du Seigneur furent favorisés de son apparition. Nous aussi, c'est en obéissant à l'Eglise, qui parle au nom du Christ, que nous pourrons recevoir les grâces que Dieu veut nous donner pour le voir des yeux de la foi, pour le contempler en nous et dans tous nos frères !


" Quand ils le virent, ils se prosternèrent. "


C'est un très beau geste que celui-là ! Les disciples, en se prosternant devant Jésus, reconnaissent en lui le Fils de Dieu, le Verbe, c'est-à-dire la Parole du Père, Créateur de toutes choses au Ciel et sur la terre. Car Jésus, cet homme semblable aux autres, est Dieu, d'abord et avant tout. Il vient de le prouver solennellement, une fois pour toutes, en ressuscitant d'entre les morts par sa propre puissance, qui est celle de Dieu son Père. C'est pourquoi ceux qui ont été témoins de sa vie, de sa passion, et de sa mort, sont là prosternés devant celui qui est maintenant à jamais vivant pour les siècles des siècles ! Ils adorent le Seigneur Jésus comme les élus du Ciel et les anges de toutes espèces le font dans la vision de la gloire : les disciples du Christ, et nous-mêmes à leur suite, voient le Seigneur Dieu dans la foi qui les fait vivre, tout comme ceux qui ont déjà atteint pour toujours le bonheur sans fin et sans limite de la gloire céleste !


" Jésus vint à eux et leur parla en ces termes : «Toute autorité m'est dévolue, au ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.» "


Le Seigneur Jésus affirme son autorité et sa puissance : il proclame ainsi son pouvoir divin, et par le fait même, toute la réalité de sa divinité. Jésus est le Fils de Dieu. Il est venu sur terre, envoyé par le Père, pour nous révéler ce qu'il est lui-même : Parole de Dieu, Parole née dans l'Amour de Dieu et des hommes, mais Parole crucifiée et rejetée par les hommes qui ne voient en Elle que parole d'homme ! En effet, la Parole de Dieu ne se révèle à nous que dans la Mort et par la Croix du Christ. Or Saint Paul nous dit : "Ignorez-vous que nous tous, qui avons été baptisés dans le Christ Jésus, c'est en sa mort que nous l'avons été ?" (Rm. 6, 3) Par conséquent, pour être admis à contempler la gloire de Dieu qui est Père, Fils, et Saint-Esprit, il faut que nous soyons baptisés, il faut que nous soyons purifiés de toutes fautes pour pouvoir entendre cette Parole de Dieu !


S'il y a donc un enseignement trinitaire, une prédication à accomplir au nom du Christ et de son Eglise, c'est d'abord et avant tout une annonce de la Croix du Christ, car c'est par elle et elle seule que le Mystère de la Très Sainte Trinité sera révélé au monde entier ! "Nous, nous proclamons un Christ crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens !" (1 Co. 1, 23) : ce sont les paroles mêmes du grand Apôtre Paul, celui qui fut admis à contempler la gloire de Dieu dans le Ciel (cf. 2 Co. 14). C'est par la Croix et dans la Croix que la Très Sainte Trinité est révélée au monde dans le Seigneur Jésus : il n'y a pas d'alternative ! Celui qui veut vivre de la vie divine par la grâce de son baptême doit être prêt à imiter le Christ dans sa vie et dans sa mort !


" «Apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.» "


Jésus est la Parole du Père, celle qui est dite sans fin par le Père, c'est-à-dire par celui dont tout découle dans la Très Sainte Trinité. Car sans le Père, il n'y a pas de Fils : la relation de Fils ne peut se concevoir qu'en vertu de la relation de Père. Mais comme Jésus est la Parole du Père, il n'y a pas d'autre apprentissage pour l'écoute de cette Parole divine que l'écoute et la mise en pratique de la parole humaine du Christ, parole humaine qui est alors si proche de la Parole de Dieu qu'elle est pour nous le passage immédiat vers la Parole divine elle-même. C'est pourquoi Jésus ordonne à ses disciples de transmettre aux hommes les paroles, sous formes d'ordres, qu'il leur a confiées.


Si tous les hommes et toutes les femmes du monde entier obéissent à l'ordre du Christ donné par l'Eglise, alors tous pourront contempler un jour la gloire de la Très Sainte Trinité : Père, Fils, et Saint-Esprit ! Que ce soit notre plus cher désir en ce jour : obéir à la Parole de Dieu en participant avec foi et avec amour à l'Eucharistie de ce jour, tout comme la Très Sainte Vierge Marie a toujours dit "oui" à l'Ordre de Dieu toujours présent en elle !



Pour commander tout de suite l'homélie hebdomadaire, cliquez ici !