Homélie pour le huitième Dimanche dans l'Année - Année B - Mc. 2, 18-22


par le

Chanoine Dr. Daniel Meynen
 
 

" Les disciples de Jean et les pharisiens pratiquaient le jeûne. Aussi vient-on dire à Jésus : «Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, tandis que les tiens ne le font pas ?» Jésus leur répondit : «Les invités de la noce jeûneraient-ils donc pendant que l'Epoux est avec eux ? Tant qu'ils ont l'Epoux avec eux, ils ne peuvent jeûner. Mais viendront des jours où l'Epoux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront, en ce jour-là.


" «Personne ne coud une pièce d'étoffe neuve à un vieil habit ; sinon la pièce ajoutée arrache un nouveau morceau du vêtement usagé, et la déchirure devient pire. Personne ne met du vin jeûne dans de vieilles outres : sinon le vin crèvera les outres, et alors le vin se perd, ainsi que les outres ; mais à vin nouveau, outres neuves.» "




Homélie :


" Les disciples de Jean et les pharisiens pratiquaient le jeûne. Aussi vient-on dire à Jésus : «Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, tandis que les tiens ne le font pas ?» Jésus leur répondit : «Les invités de la noce jeûneraient-ils donc pendant que l'Epoux est avec eux ? Tant qu'ils ont l'Epoux avec eux, ils ne peuvent jeûner.» "


Jésus est en butte à quelques attaques des scribes et des pharisiens. Car la conduite que Jésus enseigne à ses disciples dérange ! Jésus ne demande pas que ses disciples jeûnent, contrairement à Jean-Baptiste qui recommande cette pratique de pénitence. Depuis la venue du Fils de Dieu en ce monde, rien n'est plus comme avant : il faut changer, il faut se convertir ! La Nouvelle Alliance a vu le jour : l'Ancienne doit s'effacer devant elle.


Pourtant Jésus n'est pas venu abolir la Loi ancienne, mais il est venu pour l'accomplir et lui donner sa perfection (cf. Mt. 5, 17). Pour ce qui est du jeûne, on peut donc penser que Jésus a simplement voulu changer l'ordre des choses : c'est-à-dire que le jeûne corporel auquel les disciples de Jean-Baptiste était astreint est toujours exigé par Jésus, mais d'une autre manière, savoir d'une façon toute spirituelle. N'est-ce pas ce que dit Saint Paul dans l'épître de ce jour : "La lettre tue, mais l'esprit vivifie." (2 Co. 3, 6) ?


La Loi nouvelle n'est pas une Loi de jeûne, mais bien une Loi de nutrition ! Qui est Jésus ? Qui est celui qui est descendu du Ciel ? N'est-ce pas le Pain de Vie ? N'est-il pas le pain de Dieu, qui descend du ciel et qui donne la vie au monde ? (cf. Jn. 6, 33-35) Assurément, la Nouvelle Alliance en Jésus nous invite à nous nourrir de la Parole de Dieu, cette Parole qui vivifie et donne la force et la puissance pour faire de nous des fils et des filles adoptifs de Dieu.


Mais tout en étant une Loi de nutrition, la Loi nouvelle est aussi une Loi de jeûne, mais une Loi de jeûne spirituel. En effet, rappelons-nous un geste que Jésus a fait avant de multiplier les pains, ou, mieux encore, avant d'instituer le Mémorial eucharistique de sa Passion et de sa Résurrection. Ce geste est celui de la fraction du pain : Jésus rompit le pain. Cela signifie réellement que, pour être vivifié par le Pain de Dieu, il faut vraiment y renoncer, et, tout en même temps, renoncer à soi-même, à la suite de Jésus Sauveur. Ce renoncement est tout spirituel : c'est le jeûne spirituel que nous devons accomplir pour parfaire, dans la Nouvelle Alliance, cette Loi ancienne qui est notre fondement. La Tradition chrétienne s'appuie et se fonde sur la Tradition juive : le geste de la fraction du pain qui s'accomplit de nos jours en chaque Eucharistie est une pratique juive antérieure au christianisme. Comme le dit Saint Paul : "Sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais c'est la racine qui te porte." (Rm. 11, 18)


" «Mais viendront des jours où l'Epoux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront, en ce jour-là.» "


Assurément, il s'agit là d'une prophétie portant sur l'avenir de l'Eglise. Beaucoup de prophéties concernant la première venue du Christ en ce monde peuvent aussi de rapporter à sa seconde venue. Le sens premier des paroles de Jésus concerne les jours pendant lesquels le Sauveur séjourna dans le tombeau. Là, il était mort, et, vraiment, il était enlevé d'auprès de ses disciples, qui pouvaient alors jeûner dans les larmes et la douleur. Le sens second, dérivé du premier, se rapporte aux jours futurs pendant lesquels l'Eglise elle-même - le Corps du Christ - sera comme morte. Ce ne sera pas la fin de la vie de l'Eglise : ce ne sera qu'un passage vers sa Résurrection et son Ascension. Ceux qui vivront cette prophétie du Seigneur pourront alors jeûner et prier dans l'attente du Retour du Seigneur.


" «Personne ne coud une pièce d'étoffe neuve à un vieil habit ; sinon la pièce ajoutée arrache un nouveau morceau du vêtement usagé, et la déchirure devient pire. Personne ne met du vin jeûne dans de vieilles outres : sinon le vin crèvera les outres, et alors le vin se perd, ainsi que les outres ; mais à vin nouveau, outres neuves.» "


Jésus ajoute deux exemples pratiques pour essayer de faire comprendre à ses auditeurs tout ce qu'il vient de leur dire. Il insiste sur ce point : la Loi nouvelle est parfaite et pleine, il ne faut pas attendre une autre Loi qui viendrait encore lui ajouter quoi que ce soit. Saint Paul écrivait ainsi aux Galates : "Nous vous l'avons déjà dit, et je le répète aujourd'hui : si quelqu'un vous annonce un Evangile différent de celui que vous avez reçu, qu'il soit rejeté !" (Ga. 1, 9)


La nouveauté en Jésus est complète et parfaite. Il ne s'agit pas d'ajouter une pièce d'étoffe neuve à un vieux vêtement : il faut renouveler l'habit dans sa totalité. Il ne s'agit pas de mettre le vin nouveau dans de vieilles outres : il faut renouveler tout à la fois le contenu et le contenant. Tout liquide prend en effet la forme de son récipient : ce sont les outres neuves qui donnent la forme au vin nouveau. L'Alliance en Jésus est vraiment nouvelle dans toute sa plénitude !


La Très Sainte Vierge Marie est certainement celle qui a la mieux compris le sens des paroles de Jésus. Car c'est en elle que le Verbe s'est fait chair et que l'Alliance Nouvelle a été conçue. Demandons-lui son aide et sa prière pour nous aider sur notre chemin de conversion et de renouveau à la suite de Jésus !



Pour commander tout de suite l'homélie hebdomadaire, cliquez ici !