Homélie pour la fête de la Nativité - Messe du Jour - Jn. 1, 1-5 & 9-14
 
 
par
 
le Chanoine Dr. Daniel Meynen
 
 
 
" Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement près de Dieu.
 
" Toutes choses ont été faites par lui, et sans lui, rien n'a été fait. Ce qui a été fait en lui était vie, et la vie était la lumière des hommes ; et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point comprise.
 
" Le Verbe était la véritable Lumière qui, venant dans le monde, éclaire tout homme. Il était dans le monde, et le monde a été fait par lui, et le monde ne l'a pas connu. Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu ; à ceux qui croient en lui, qui ne sont nés ni du sang, ni du désir de la chair, ni du désir d'un homme, mais de Dieu.
 
" Et le Verbe s'est fait chair, et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, la gloire qu'un Fils unique reçoit de son Père, plein de grâce et de vérité. "
 
 
 
Homélie :
 
 
" Au commencement était le Verbe... "
 
En ce jour de Noël, je voudrais commenter cet évangile un peu comme Saint Jean l'a fait dans sa première épître. Car, vous le savez sans doute, en plus de l'évangile de Saint Jean, nous avons conservé trois lettres de l'Apôtre, lettres que l'Église a reconnues pour canoniques, c'est-à-dire inspirées par l'Esprit de Dieu.
 
La première lettre, la plus longue, est celle que Saint Jean a écrite pour servir d'introduction, d'explication à son évangile, qui, parfois, est difficile à comprendre. Ainsi, aujourd'hui, dans l'évangile, Saint Jean nous parle du Verbe. Il ne s'agit pas du verbe "être", ou du verbe "avoir", ou encore du verbe "chanter", etc... Il s'agit de la Parole de Dieu : le Verbe, le Fils de Dieu. Une expression voisine de celle que nous utilisons lorsque nous disons que quelqu'un a le verbe haut !
 
Dans sa première épître, Saint Jean nous explique que le Verbe, c'est la Vie de Dieu, en tant que Parole vivante de Dieu : "Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et palpé de nos mains touchant le Verbe de Vie, ... nous vous l'annonçons." (1 Jn. 1, 1-3)
 
" ... et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement près de Dieu. "
 
"Le Verbe était Dieu." Le Verbe est Dieu. Le Verbe est toujours Dieu. Mais il est la Parole de Celui qui dit cette Parole, il est la Parole conçue, engendrée, par Celui qui la dit, par Celui qui la conçoit en lui, par Celui qui l'engendre. Le Verbe est engendré comme Fils par le Père, qui est Dieu. Le Verbe est auprès de Celui qui l'engendre éternellement, Celui qui la dit toujours : le Père. Le Verbe était auprès de Dieu, le Père. Le Verbe est toujours auprès du Père !
 
" Toutes choses ont été faites par lui, et sans lui, rien n'a été fait... et le monde a été fait par lui... "
 
Le monde a été fait par lui. "Ipse dixit et facta sunt." "Il a donné un ordre et tout a été créé." (Ps. 148, 5) Sur la Parole du Père, tout a été créé. Dans tout ce qui existe dans l'univers, on retrouve une trace de la Parole du Père, le Verbe. Il n'y a aucun être sur terre ou ailleurs qui ne puisse nous dire quelque chose de la Parole du Père. Tout, par le Verbe, nous conduit au Père !
 
" Et le Verbe s'est fait chair, et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, la gloire qu'un Fils unique reçoit de son Père, plein de grâce et de vérité. "
 
Non seulement la Parole de Dieu a voulu laisser un peu de sa trace, de son image, dans toute la création, mais elle a voulu, elle, la Parole... ; mais lui, le Fils de Dieu, il a voulu être aussi la Parole de Dieu sous forme humaine, capable d'être entendue et comprise par ses semblables, les hommes et les femmes de la terre ! Le Verbe de Dieu s'est fait chair, afin que nous puissions communiquer avec le Père, dans l'Esprit !
 
" Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu ; à ceux qui croient en lui, qui ne sont nés ni du sang, ni du désir de la chair, ni du désir d'un homme, mais de Dieu. "
 
Par un don gratuit de Dieu, par la foi et la grâce de Dieu, nous pouvons devenir enfants de Dieu, fils du Père, fils engendrés dans le Fils unique ! Chaque Eucharistie nous offre cette opportunité : que la Très Sainte Vierge Marie, qui a conçu le Fils de Dieu selon la chair, soit aussi notre Mère à tous, pour nous engendrer à la Vie éternelle, auprès du Père !
 

Pour commander tout de suite l'homélie hebdomadaire, cliquez ici !