Homélie pour le jour de l'Ascension du Seigneur - Année C - Lc. 24:46-53
 
 
par
 
le Père Daniel Meynen
 
 
 
"Jésus disait à ses disciples : «Il est écrit que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts le troisième jour, et qu'on devrait prêcher en son nom à toutes les nations, en commençant par Jérusalem, la repentance et la rémission des péchés. Vous en êtes témoins. Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Vous autres restez en ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus d'une force d'en-haut.»
 
"Il les conduisit alors vers Béthanie. Elevant les mains, il les bénit. Pendant cette bénédiction il se sépara d'eux et s'éleva au ciel. Eux se prosternèrent pour l'adorer, puis retournèrent à Jérusalem tout remplis de joie. Et ils étaient continuellement dans le temple, à louer et à bénir Dieu."
 
 
 
Homélie :
 
 
"Jésus disait à ses disciples : «Il est écrit que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts le troisième jour, et qu'on devrait prêcher en son nom à toutes les nations, en commençant par Jérusalem, la repentance et la rémission des péchés. Vous en êtes témoins.»"
 
Durant sa vie parmi nous, Jésus s'est choisi des disciples, et notamment ceux qui furent appelés Apôtres, c'est-à-dire les envoyés du Christ, les messagers de la Bonne Nouvelle du Salut. Car il fallait que l'oeuvre de Jésus se continue après son départ vers le Ciel, là où il est pour l'éternité dans la gloire de son Père et dans l'amour de l'Esprit-Saint. Les disciples de Jésus furent choisis spécialement car ils étaient appelés à suivre le Christ dans sa vie et dans sa mort. Parmi les douze Apôtres, tous sont morts martyrs, ayant offert leur vie pour la cause de l'évangile, à la suite du Christ. Il n'y a que Saint Jean qui mourut de vieillesse, mais les tourments ne lui furent pas épargnés durant sa vie. Tous ont suivi Jésus dans sa Passion afin d'avoir part à sa Résurrection.
 
Les disciples du Christ, les Apôtres furent des témoins de la vie du Christ et ils la reproduisirent dans leur vie même. Ils témoignèrent jusqu'à la fin de tout ce qu'ils avaient vu en Jésus : Passion et Résurrection, ignominie et gloire, mort et vie ! Saint Jean l'a dit dans sa première épître : "Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et palpé de nos mains touchant le Verbe de vie ... nous vous l'annonçons afin que vous soyez, vous aussi, en communion avec nous." (1 Jn. 1, 1 & 3)
 
Et aujourd'hui, l'Eglise annonce elle aussi la Bonne Nouvelle du Salut, à la suite des Apôtres et en communion avec eux : aujourd'hui encore, il y a sur terre des témoins de la Passion et de la Résurrection du Christ ! Ce sont maintenant des témoins de la foi qui annoncent l'évangile de Dieu, des témoins qui ont vu et touché le Christ par la foi, par l'espérance, par la charité : ce sont des témoins qui ont vu le Christ surnaturellement, par la foi, sans l'avoir vu de leurs yeux de chair et sans l'avoir touché de leurs mains corporelles. Aujourd'hui, les témoins de l'évangile sont les bienheureux dont parle Jésus lorsqu'il dit : "Heureux ceux qui croient sans avoir vu !" (Jn. 20, 29)
 
"Il les conduisit alors vers Béthanie. Elevant les mains, il les bénit. Pendant cette bénédiction il se sépara d'eux et s'éleva au ciel. Eux se prosternèrent pour l'adorer, puis retournèrent à Jérusalem tout remplis de joie."
 
Finalement, l'heure de quitter la terre arriva pour Jésus. Sur le Mont des Oliviers, près de Jérusalem (cf. Actes 1, 12), Jésus adressa un dernier discours à ses disciples. Il leur donna ses dernières recommandations : "Le Saint-Esprit va descendre sur vous, il vous donnera la force, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux confins du monde." (Actes 1, 8) C'est la dernière recommandation de Jésus à ses disciples : "Vous serez mes témoins..." Et aussitôt après Jésus s'éleva au Ciel : "A ces mots, sous leurs yeux, il s'éleva de terre, puis un nuage le déroba à leurs regards." (Actes 1, 9) Alors, les disciples "se prosternèrent pour l'adorer", ainsi que Saint Luc le rapporte dans l'évangile de ce jour.
 
Pour ce dernier rendez-vous avec Jésus, les Apôtres sont témoins de la gloire du Ciel : ils voient, non pas encore le Ciel, mais toute sa puissance, tout ce qui fait son attrait sur le coeur de l'homme, tout ce que Jésus ressentit dans son corps et dans son âme à ce moment ultime de sa vie sur terre. Et cela remplit de joie les disciples : "Ils retournèrent à Jérusalem tout remplis de joie." Ce n'est pas une joie de la terre, mais bien une joie du Ciel : les Apôtres sont heureux et contents d'avoir vu leur Seigneur dans la Gloire après avoir assisté à sa Passion douloureuse. Ils sont maintenant les témoins de la joie du Ciel afin de pouvoir suivre généreusement le Christ durant toute leur vie, prêts à l'imiter jusque dans sa mort.
 
L'Eglise aussi est invitée à participer à la joie du Ciel. Aujourd'hui encore, et chaque jour de notre vie, nous pouvons nous souvenir de Jésus qui est dans la gloire du Ciel. C'est ce que nous allons faire au cours de cette célébration. L'Eucharistie est le mémorial de la Passion et de la Résurrection du Seigneur. Demandons à Marie, qui fut présente à tous les moments importants de la vie de son Fils, de nous aider à croire à la Vie éternelle qui est en Jésus et qui nous est donnée dans son Eucharistie !
 

Pour commander tout de suite l'homélie hebdomadaire, cliquez ici !