Homélie pour le seizième dimanche dans l'année - Année B - Mc. 6, 30-34


par

le Père Daniel Meynen
 
 

" Les apôtres se réunissent auprès de Jésus et lui racontent ce qu'ils avaient fait et ce qu'ils avaient enseigné. Et il leur dit : «Venez vous-mêmes à l'écart, dans un lieu désert, et prenez un peu de repos.» Tant de monde en effet allait et venait qu'ils ne pouvaient même pas manger à l'aise. Ils partirent dans la barque vers un lieu solitaire, à l'écart.


" Mais on les vit s'éloigner. Ce fut une indication pour plusieurs ; à pied, de toutes les villes, on accourut là et on les devança. Lorsque Jésus fut sorti de la barque, il vit une foule nombreuse et s'apitoya sur elle, parce qu'ils étaient comme des moutons sans berger. Et il se mit à les enseigner longuement."




Homélie :


" Les apôtres se réunissent auprès de Jésus et lui racontent ce qu'ils avaient fait et ce qu'ils avaient enseigné."


Dimanche dernier, nous avons entendu le Seigneur envoyer ses disciples en mission. Aujourd'hui, il s'agit du retour des missionnaires et de leur entrevue avec Jésus. Celui-ci avait donné rendez-vous à ses disciples, il voulait les revoir et les réunir à nouveau pour continuer ensemble la formation dont ils avaient besoin.


Même si les disciples ont enseigné, guéri les malades, chassé les démons, ce n'est pas en leur nom qu'ils l'ont fait, mais bien au nom du Seigneur Jésus : les disciples sont des intermédiaires, ils servent de médiateurs entre le Christ et les hommes et les femmes vers qui ils sont envoyés. La grâce qu'ils ont reçue pour accomplir leur mission n'est pas une grâce proprement personnelle : elle est d'abord et surtout une grâce pour les autres, une grâce pour ceux vers qui ils vont, leur apportant la bonne nouvelle du salut.


Alors, comme cette grâce ne leur est pas propre, ils viennent en rendre compte au Seigneur Jésus, l'auteur de toutes les grâces : ils viennent lui parler de tout ce qu'ils ont fait et enseigné durant leur mission. La grâce de Dieu revient ainsi à son auteur : c'est comme une action de grâce, un remerciement au Christ pour tout le bien accompli par cette même grâce qui est toute-puissante au Ciel et sur la terre ! " Les apôtres se réunissent auprès de Jésus et lui racontent ce qu'ils avaient fait et ce qu'ils avaient enseigné."


" Il leur dit : «Venez vous-mêmes à l'écart, dans un lieu désert, et prenez un peu de repos.» "


Le Seigneur veille sur ses disciples ; il veille aussi sur nous. Jésus qui est Dieu sait tout ce dont nous avons besoin. Et il nous le procure en temps opportun. Jésus ne veille pas uniquement aux besoins de notre âme : il est aussi attentif aux besoins de notre corps. Jésus se rend bien compte que ses disciples ont mené une laborieuse mission et qu'un peu de repos leur sera profitable, tant la tâche qui reste à accomplir est grande et nécessite encore beaucoup de temps à dépenser sans compter ! Alors, le Seigneur invite ses disciples à prendre un peu de repos.


Il nous arrive aussi de travailler sans limite et d'aller au delà de nos forces. Alors, un événement quelconque, la santé qui défaille par exemple, vient nous rappeler que nous devons nous arrêter de travailler, car l'important est de garder en toute chose une certaine mesure, restant dans un juste milieu entre le pas assez et le trop. Inutile de vouloir dépasser nos limites : nous sommes limités par essence, étant des créatures.


Dieu seul est sans limite, et c'est pourquoi il est toujours à l'oeuvre (cf. Jn. 5, 17). Alors, si nous devons nous reposer, c'est non seulement pour refaire nos forces, mais aussi pour nous souvenir que Dieu est toujours à l'oeuvre, veillant sans cesse sur nous comme un Père plein de tendresse ! Le repos du corps est alors comme un moyen pour nous faire penser à l'éternité de Dieu, à cet au-delà où il n'y a pas de limite, à ce repos sans fin dans l'agir éternel de Dieu !


" Lorsque Jésus fut sorti de la barque, il vit une foule nombreuse et s'apitoya sur elle, parce qu'ils étaient comme des moutons sans berger. Et il se mit à les enseigner longuement."


Jésus veille sur ses disciples, il est attentif aux besoins de tous : il est le bon pasteur qui donne sa vie pour ses brebis ! Quel est le plus beau témoignage de sa sollicitude durant notre vie ici bas sinon le don de son Corps et de son Sang dans l'Eucharistie ? Jésus vient en nous pour nous donner sa grâce, une grâce puissante et bienveillante, une grâce qui vient nous attirer dans l'éternité du Ciel, là où Dieu est sans cesse agissant pour nous procurer le repos en lui ! Demandons à Marie, notre Mère, de recevoir dignement l'Eucharistie de ce jour : prions-la et honorons-la de tout notre coeur afin que la gloire de Dieu se répande par toute la terre !



Pour commander tout de suite l'homélie hebdomadaire, cliquez ici !